Mieux connaître les usages de l’Internet santé

Il existe encore peu d’études répertoriant exhaustivement les usages spécifiques de l’Internet santé. Cette lacune peut sans doute s’expliquer en partie par le terrain d’étude relativement récent, la complexité de cette nouvelle réalité et par la diversité des motivations qui peuvent conduire le patient et la population générale à consulter le web pour des questions de santé.

Recherche d’information par les jeunes femmes atteintes du cancer du sein : une étude qualitative

Depuis quelques années, Internet a suscité beaucoup d’intérêt chez les organisations en santé comme plateforme de dissémination d’information. Confidentialité, rapidité de diffusion, variété de perspectives… En théorie, Internet apparaît être un moyen optimal de répondre aux besoins d’information du grand public, des patients et de leurs proches et, d’autre part, constituerait une plateforme d’éducation thérapeutique en libre accès.

L’e-patient : un acteur de changement

C’est à l’un des fondateurs de la médecine participative aux États-Unis, le Dr Tom Ferguson, que l’on doit l’expression «e-patient» qui désigne, à l’origine, un patient engagé, participant entièrement à ses soins de santé et qui se considère comme un partenaire de soins à part égale, au même titre que les professionnels de santé qui l’accompagne.

Le patient est un réformateur social

Cette expression de Daniel Defert, président de AIDES France, résume bien l’idée générale de la 30e édition du colloque Jean-Yves Rivard, événement qui s’est déroulé le 24 janvier dernier sous le thème La participation des usagers et des patients dans le système de santé : de la relation de pouvoir à la collaboration.

Organisée par le Département d’administration de la santé de l’Université de Montréal,

Google diagnostique les internautes américains

Après l’échec de Google Health, un dossier médical personnel en ligne, l’entreprise tente de se tailler un nouveau créneau santé risquant fort d’alimenter la cybercondrie de certains internautes américains. En effet, depuis le 13 février, le moteur de recherche propose un nouvel outil présentant une liste de pathologies à tout internaute formulant des symptômes liés à un problème de santé.

Certification de l’information santé: interface collaborative entre patients et professionnels

Internet a définitivement changé le rapport des gens à l’information. Bien que le personnel médical soit encore la source privilégiée, les ressources en ligne, les forums de discussion, les blogues et autres sites traitant de la santé sont de plus en plus utilisés par la population. Cependant, selon l’étude américaine Cyberchondria : Studies of the Escalation of Concerns in Web Search (1),

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH