L’autopathographie : de Montaigne au numérique

Dans notre société, le discours sur la maladie a longtemps été perçu comme le privilège exclusif de la science et de la médecine. Quant aux malades, leurs histoires ont été principalement racontées par les médecins, entre autres sous forme d’études de cas, anonymisées. Comme le souligne Grissi (1996), il y a là un effet paradoxal du secret médical dans le passage à l’écrit : « c’est le médecin qui était tenu à la discrétion,

Nous sommes entrés dans l’ère de la «Société de rémission» 

La société occidentale a connu une forte progression des maladies chroniques ces dernières années. Ce phénomène contemporain est décrit par l’anthropologue médical Arthur Kleinman, comme une «transition épidémiologique» (1), qui met en lumière le recul de maladies infectieuses aiguës considérés mortelles jadis et qui sont devenues, avec l’amélioration des conditions d’hygiène et des connaissances médicales,

Médias

MÉDIAS Revue de presse Canal M - Portrait de famille, La force des médias sociaux pour créer des réseaux de parents, 13 février 2017 Magazine Véro, Dossier santé - Cybercondrie, automne 2016, no. 5 L’Itinéraire, Dossier Se confier en ligne pour se soigner, 15 août 2016 Le LIEN multimédia, Cathy Bazinet se penche sur l’autopathographie, 7 avril [...]

À propos

À PROPOS Cathy Bazinet a fondé le site e-santé communication en 2010 et en est l’éditrice. Journaliste de formation, elle travaille en communication santé depuis près de 20 ans et poursuit actuellement une maîtrise sur l’autopathographie et le web social à l’UQAM. Elle a publié des articles et un chapitre aux Presses de l’Université du [...]

Services

SERVICES e-santé communication offre des publications en format papier et numérique sur différentes thématiques de santé + un service d’édition accessible, destiné aux organisations qui souhaitent diffuser leurs recherches et autres contenus en santé, dans un format convivial + des conférences et formations + du service conseil en communication Maison d’édition e–santé communication offre des [...]

Bloguer sa maladie : 5 pistes de réflexion pour intégrer cette pratique au réseau de la santé

L’usage du blogue semble être en forte progression, autant pour trouver de l’information que pour partager son expérience de la maladie (1). Les patients blogueurs seraient de plus en plus nombreux, mais il est difficile de les chiffrer avec précision, compte tenu de la fluctuation de création / retrait des blogues et des lacunes des outils de mesure.

Médecine narrative et Web social: transmettre son expérience de la maladie

La récente controverse autour du blogue de Lisa Bonchek Adams, atteinte du cancer du sein, met en lumière un nouvel usage du Web social qui suscite les passions, autant dans les médias socionumériques que la presse traditionnelle.

En effet, Bill et Emma Keller, un couple de journalistes américains, ont respectivement publié dans le New York Times et The Guardian,

COMMENCEZ À ÉCRIRE ET APPUYEZ SUR RETOUR POUR LANCER LA RECHERCHE.